Médecine alternative
Prescriptive

Médecine alternative

Le CVMA est un collège qui forme des naturopathes dans une des quatre disciplines reconnues au niveau fédéral comme faisant partie de la médecine alternative. Une fois diplômés, ces thérapeutes porteront le titre de :

  • Praticien-ne de naturopathie en Médecine ayurvédique
  • Praticien-ne de naturopathie en Homéopathie
  • Praticien-ne de naturopathie en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)
  • Praticien-ne de naturopathie en Médecine naturelle Traditionnelle Européenne (MTE)

Outre son approche holistique qui consiste à traiter l’homme dans sa globalité et non de s’attarder uniquement sur les symptômes dont il souffre, la médecine alternative se dit prescriptive, c’est-à-dire qu’elle se sert des plantes médicinales et de préparations en tous genre. Elle agit également sur l’homme par des techniques manuelles, comme les massages, les cataplasmes, les aiguilles ou des appareils techniques modernes comme la biorésonance.

Thérapies complémentaires

Les thérapies complémentaires, en revanche, cherchent à atténuer et à résoudre les troubles par des processus qui font appel aussi bien au corps qu’à l’esprit. L’objectif de cette approche thérapeutique est de renforcer les propres capacités d’autorégulation et d’autoperception du corps. Les instruments des thérapies complémentaires sont le contact physique, le mouvement, la respiration, l’énergie. Le thérapeute agit sur son patient en combinant le dialogue à la conduite. Les méthodes de thérapie complémentaire officiellement reconnues sont la thérapie crânio-sacrale, l’acupressure, la kinésiologie et la réflexologie.

Diplôme fédéral

OrTra MA / OrTra TC

Après un processus qui a duré plusieurs années, les principales associations de thérapeutes complémentaires se sont regroupées en deux structures faîtières, l’Organisation du monde du travail Médecine alternative (OrTra MA) et l’Organisation du monde du travail Thérapie complémentaire (OrTra TC). Ces organisations sont responsables depuis 2015, de la tenue de l’Examen professionnel supérieur.

L’objectif du Collège Valaisan de Médecine Alternative est d’apporter à l’étudiant en naturopathie les connaissances et les compétences nécessaires pour lui permettre de se préparer à passer le diplôme fédéral (DF).

Un diplôme fédéral de naturopathe

Un grand pas pour la profession

Statut

Reconnaissance

La nouvelle profession de naturopathe DF, relève de la loi sur la formation professionnelle. Sa formation et ses examens sont contrôlés par le Secrétariat d’Etat à la formation, la recherche et l’innovation (SEFRI).

Actuellement, la législation en matière de santé est du ressort des cantons, à l’exception de certains domaines. Dans les cantons de Vaud, du Valais et de Fribourg par exemple, la pratique de la naturopathie n’est pas reconnue en tant que telle mais elle est tolérée. Le diplôme fédéral de naturopathe relevant du SEFRI, les cantons vont devoir se positionner.

En revanche, du côté des assurances complémentaires, de nombreuses caisses remboursent à leurs assurés les prestations des thérapeutes agréés par certaines associations comme l’ASCA ou le RME (registre des médecines empiriques). Ces dernières collaborent étroitement avec les associations professionnelles des naturopathes, telles que la NVS ou l’APTN.

Fuse
Collège Valaisan de
Médecine Alternative
CVMA Sàrl
Avenue de la Gare 58
1920 Martigny

t: +41 27 558 72 72
e: info@cvma.ch


© Collège Valaisan de Médecine Alternative CVMA Sàrl - Réalisation web Affinities Network SA